02 Octobre 2018  |  Entretien d'installations
Publié dans Oberflächen POLYSURFACES 02/2018

Entretien planifié des installations pour produire sans interruption

Martin Kauer

Tout traitement de surface dépend d’installations fiables, sur lesquelles l’utilisateur peut pleinement compter. Afin de les optimiser, ERNE surface SA conseille de contrôler régulièrement leurs différents composants. Ces principaux éléments sont abordés dans un article en deux parties.

Die gesamte Oberflächenbehandlung steht und fällt mit einer zuverlässig funktionierenden Anlage, auf die sich der Anwender zu 100% verlassen kann. Um bezüglich Anlagentechnik das Optimum zu erreichen, empfiehlt ERNE surface AG die regelmässige Kontrolle der verschiedenen Anlagenkomponenten. In einem zweiteiligen Beitrag wird auf die wichtigsten Komponenten eingegangen.

La première partie de cet article a traité, dans le précédent numéro OP 1/2018, de l’équipement technique à l’intérieur du bain galvanique: thermoplongeurs, anodes et pompes. Cette deuxième partie aborde la technique à l‘extérieur des installations: contacts de haute intensité, systèmes d’aspiration et palans.
 
La propreté des contacts garantit une répartition optimale des couches déposées ainsi qu’une distribution du courant sans pertes. (Illustrations: ERNE surface SA)
 
 
La propreté des contacts de haute intensité apporte sécurité et efficacité
Par contacts de haute intensité, nous entendons l’ensemble des composants électriques positionnés du côté secondaire du redresseur, c’est–à-dire les câbles, tiges, rails des anodes et contacts, tout comme les raccords à vis conductrices.
 
Les points de contact défectueux entraînent des risques
En galvanoplastie, le courant et le temps de traitement définissent les quantités de métal isolées ou l’épaisseur de ces derniers. Le courant est régulé et on se soucie plus ou moins de la tension.
Ainsi, un point de contact desserré ou encrassé, par exemple, ne sera pas remarqué immédiatement. Ces points de contact défectueux peuvent générer des quantités de chaleur très importantes. On a constaté que pour une baisse de tension de 1 V pour 100 A, on pouvait émettre la puissance d’une ampoule (100 W) sous forme de chaleur au niveau des points de contact défectueux. Cette production de chaleur peut provoquer des risques d’incendie. En outre, des défauts apparaissent dans la répartition des couches sur les pièces traitées.
 
Surveiller la conductibilité optimale au niveau des contacts
Pour les contacts, on emploie généralement du cuivre ou du laiton, en raison de leur bonne conductibilité. Pour éviter la corrosion et donc d’importantes résistances de passage, il est conseillé de recouvrir le matériau de contact avec du nickel mat ou du nickel semi-brillant. Pour des utilisations spécifiques, nous proposons également du cuivre recouvert de titane pour les rails conducteurs.
Pour les lignes et rails conducteurs, il convient, pour des raisons écologiques, économiques et de protection contre les incendies, de respecter une section suffisante. Autrement, les conducteurs s’échauffent et la consommation d’énergie nécessaire au procédé de revêtement peut augmenter considérablement.
Lorsqu’on évoque la propreté des contacts, on inclut aussi le contact entre les rails anodiques et les anodes. Seul un contact propre et franc garantit une répartition régulière des couches.
 
L’accès aux systèmes d’aspiration pour l’entretien doit être assuré à tout moment.
 
 
Les systèmes d’aspiration encrassés génèrent des risques
Un système d’aspiration intact est essentiel en galvanoplastie, pour maintenir les valeurs limites d’exposition dans la fourchette légale autorisée. Le système d’aspiration se compose généralement d’un ou plusieurs ventilateurs, d’un ou plusieurs séparateurs de gouttes ou laveurs, ainsi que de tubes dotés d’une section appropriée et de caissons d’aspiration directement reliés aux bains.
 
Ajuster l’aspiration et l’entrée d’air, l’un par rapport à l’autre
Pour qu’un système d’aspiration fonctionne de manière efficiente, il faut bien évidemment prévoir également une installation d’amenée d’air. Comme dans nos contrées, l’air des bâtiments est chauffé - du moins en hiver -, l’échangeur de chaleur s’avère vite rentable, même pour les installations de petite taille. Dans tous les cas, les aspects écologiques et économiques sont tout aussi intéressants. Comme l’air entrant peut être filtré au moyen d’une installation d’amenée d’air, l’air est beaucoup moins chargé en poussière, ce qui a un impact positif sur la périodicité de maintenance.
 
Des risques pour la santé en cas d’aspiration défectueuse
En plus des polluants contenus dans les bains galvaniques, l’air aspiré contient aussi des poussières et des microbes. Tout ce mélange donne une masse plus ou moins collante, qui se fixe dans le système d’aspiration au fil du temps. Cette situation peut engendrer plusieurs dysfonctionnements.
Entre autre, le système d’aspiration peut s’encrasser jusqu’à ne plus pouvoir aspirer les vapeurs nocives, créant ainsi un danger pour la santé des employés et une charge corrosive plus élevée pour l’installation de galvanisation.
 
Une aspiration insuffisante impacte aussi la qualité de la métallisation
D’autre part, dans le cas d’électrolyte à température élevée, la vapeur d’eau peut transporter de la saleté dissoute jusque dans le bain, ce qui provoque des défauts de métallisation.
En cas d’aspiration défectueuse, l’hydrogène gazeux produit, par exemple lors du dégraissage ou du chromage, peut se concentrer dans le système d’aspiration et provoquer une explosion d’hydrogène. À nouveau, cela signifie un risque important pour les employés et l’activité.
 
Le nettoyage régulier fait des miracles
Le système d’aspiration ainsi que l’installation d’amenée d’air composé des éléments décrits plus haut doivent donc être nettoyés régulièrement afin de garantir la sécurité de fonctionnement. Dans les systèmes d’aspiration que nous concevons, nous prévoyons notamment les trappes de maintenances et les ouvertures nécessaires.
 
Le transporteur (en jaune) est, au sens de la loi, un système de grue (l’illustration présente un automate de chromage fabriqué par ERNE).
 
 
La maintenance de vos grues et palans
Tous les palans comportent des courroies, des moteurs, des freins et des transmissions. D’un point de vue juridique, un palan est assimilé à un système de grue dont la maintenance doit être réalisée et documentée régulièrement.
 
Une sangle défectueuse met la production en péril
Les courroies ou sangles sur lesquelles sont en général suspendus les supports de pièces, sont soumis à l’usure. Elles doivent donc être contrôlées régulièrement et au besoin, remplacées. Si une courroie se déchire, cela peut provoquer des dommages conséquents sur l’installation. En outre, la production se trouve interrompue de manière inopinée, ce qui peut être source de coûts considérables et mettre les employés en danger.
 
Les dispositifs de sécurité sont impératifs
Comme le palan est assimilé à un système de grue, il faut, pour éviter les blessures, veiller à ce que personne ne se trouve dans l’aire de déplacement ou de levage durant son fonctionnement. Les dispositifs de sécurité, tels que les sécurités anticollisions et les boutons d’arrêt d’urgence, doivent être régulièrement vérifiés et, en cas de panne, immédiatement réparés.
Les moteurs qui servent à déplacer ou soulever des charges constituent également un danger. Lorsque les transmissions ou les freins ne fonctionnent pas correctement, les supports de pièces peuvent s’abaisser involontairement ou la position précise de déplacement ne peut pas être assurée. Dans les deux cas, des accidents peuvent survenir.
 
Des contrôles réguliers et préventifs sur les câbles
Il convient, en outre, de vérifier régulièrement si les câbles de commande et de puissance ne comportent pas de traces de pliure ou d’usure. Le danger à craindre dans ce cas est l’électrocution, ainsi que l’arrêt de l’installation durant la production.
 
ERNE surface AG
Dr Martin Kauer
Industriestrasse 24
8108 Dällikon ZH
Tél. 043 411 74 74
Fax 043 411 74 75
verkauf@erneag.ch
 
ERNE surface SA
Marcel Mottet
Route de la Plaine 63
1580 Avenches VD
Tél. 026 675 31 31
Fax 026 675 14 72


24 Avril 2018  |  Entretien d'installations

Vorausschauender Anlagenunterhalt für Produktion ohne Unterbruch

Tout traitement de surface dépend d’installations fiables, sur lesquelles l’utilisateur peut pleinement compter. Afin de les optimiser, ERNE surface SA conseille de contrôler régulièrement leurs différents composants. Ces principaux éléments sont abordés dans un article en deux parties.
26 Juin 2018  |  Entretien d'installations

Entretien planifié des installations pour produire sans interruption

Tout traitement de surface dépend d’installations fiables, sur lesquelles l’utilisateur peut pleinement compter. Afin de les optimiser, ERNE surface SA conseille de contrôler régulièrement leurs différents composants. Ces principaux éléments sont abordés dans un article en deux parties.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch