14 Décembre 2017
Publié dans Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 04/2017

Le phénomène du lévirat et la problématique de la prise en charge des enfants orphelins: le cas des peuples Bété de la région du Gôh

par Nakpon Joceline Agbadou

Résumé
Le lévirat est une pratique coutumière en Côte d’Ivoire par laquelle un frère s’unit à la veuve de son frère ou un fils aîné à celle de son père dans l’optique de perpétuer la lignée et surtout de créer un cadre de protection et d’assistance aux enfants du défunt. Cette pratique existe également chez le peuple Bété dans la région du Gôh, où elle tend cependant à disparaître. Paradoxalement, les veuves et orphelins l’approuvent. Trois villages ont constitué les sites de la présente étude. Celle-ci a pour objectif d’analyser les difficultés de la prise en charge des enfants orphelins dans le contexte du lévirat. Pour ce faire, au plan méthodologique, pendant 11 mois, des entretiens directifs et semi-directifs ont permis de recueillir des données auprès des populations rurales et urbaines. Cette étude a recouru aux analyses qualitatives et quantitatives. En termes de résultats, il apparaît que la prise en charge des enfants orphelins est confrontée à des problèmes: le détournement du patrimoine du défunt et l’effritement des valeurs culturelles. Ladite étude vient ainsi insister sur la nécessité de la protection véritable de ces enfants afin que puisse subsister le lévirat; une coutume ancestrale, qui en réalité préserve la cohésion familiale, la protection de l’orphelin, voire son intégration sociale.

Summary
The lévirat is a customary practice in Ivory Coast by which a brother unites with the widow of his brother or an elder son with his father’s one in order to immortalize the lineage and especially to create a frame of protection and assistance to the children of the deceased. This practice also exists in the Bété people in the region of Gôh, where it tends however to disappear. Paradoxically, the widows and the orphans approve it. Three villages established the sites of the present study. This one has for objective to analyze the difficulties of the coverage of the orphan children in the context of the levirat. To do so, during 11 months, directive and semi-directive interviews allowed collecting data in rural and urban populations. This study relied on qualitative and quantitative analyses. In terms of results, it seems that the coverage of orphan children is confronted with problems: the misappropriation of the heritage of the deceased and the disintegration of the cultural values. The study insists on the necessity of a real protection of these children so that the levirat can remain; an ancestral custom, which, in reality, protects the familial cohesion, the protection of the orphan, and even its social integration.


21 Décembre 2018

Analyse des processus cognitifs de justification et de désengagement moral chez des auteurs présumés de violences conjugales selon la reconnaissance ou non des faits

Les mécanismes cognitifs de neutralisation morale participent à la mise en place du passage à l’acte et autorisent la réitération des comportements de violences conjugales. Ces mécanismes peuvent être appréhendés au travers des théories implicites que les auteurs développent à propos du comportement transgressif, du lien entre l’action et son effet ou dans la façon dont ils perçoivent la partenaire. L’étude a consisté à analyser les premières auditions policières de 69 auteurs présumés de violences conjugales, en aveu total, partiel, ou en absence d’aveu, afin d’envisager si certains modes préférentiels de justification et de neutralisation morale apparaissaient selon la reconnaissance ou non des faits délictueux. La grille d’analyse des auditions s’est basée sur le modèle de Ward & Keenan qui a été adapté à la thématique de la violence conjugale. 268 corpus de justification ont été dégagés des auditions et regroupés selon les différentes thématiques auxquelles une catégorie supplémentaire a été ajoutée afin de rencontrer l’ensemble des corpus.
21 Décembre 2018

La lutte contre la cybercriminalité au Maroc: Quelle efficacité?

La montée de la cybercriminalité est devenue l'une des difficultés émergentes d'un monde plus intégré sur le plan technologique. Comme il devient plus facile d'accéder à Internet, les risques de cybercriminalité augmentent. La cybercriminalité est une forme d'activité malveillante qui utilise l'Internet et l'infrastructure informatique à des fins de vol et d'autres activités néfastes. Cela est souvent accompli par l'introduction de logiciels malveillants ou de logiciels malveillants dans un système. La cybercriminalité n'est pas nécessairement motivée par un gain financier, mais peut être un objectif plus insidieux qui peut inclure le vol d'informations sensibles, perturber l'infrastructure informatique de la victime, infliger des dommages à la réputation de la victime, etc. Et pour combattre ce fléau, il est devenu nécessaire pour le législateur marocain d'adopter des systèmes et appliquer des méthodes de protection des victimes : Ce qui sera l'objet de mon article.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch