18 Juillet 2018  |  Sensorique
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 05/2018

Tester les propriétés d’adhésivité des revêtements

Une analyse précise des propriétés d’adhésivité contribue à l’optimisation de revêtements durs comme l’or, le chrome ou le nitrure de titane, ainsi que de leurs procédés de revêtement. L’essai de rayage («scratch test») est une méthode bien connue permettant de tester les propriétés mécaniques de ce type de revêtements.

L’instrument FISCHERSCOPE® ST200 est un dispositif d’essai de rayage (scratch test) automatique destiné à des essais polyvalents dans les domaines du développement, de l’assurance qualité et du contrôle à l’arrivée de la marchandise. Il permet de tester l’adhésivité et la force cohésive de revêtements fins d’une épaisseur supérieure ou égale à 1 µm.
 
Le dispositif d’essai de rayage FISCHERSCOPE® ST200 équipé d’un microscope très puissant.
 
 
Différentes manières d’appliquer la force
Le rayage peut être appliqué avec différents types de forces. Il est possible de maintenir la force du test de manière constante ou de l’augmenter de façon progressive et linéaire, ou encore par étapes. L’appareil ajuste ensuite automatiquement la force du test. On peut donc l’utiliser également sur des surfaces courbes.
 
Équipé d’un microscope très puissant
En vue de l’évaluation de la trace de rayage, cet instrument est équipé d’un microscope très puissant, intégrant jusqu’à six lentilles frontales, lui permettant de saisir automatiquement la totalité de la trace. Il est possible également d’analyser l’effort de frottement exercé, ainsi que l’émission acoustique pendant le rayage.
L’association du mode de mesure et des méthodes d’analyse permet d’effectuer les mesures conformément aux normes ASTM C1624, ISO 20502 et DIN EN 1071-3, notamment. La table de mesure est entièrement motorisée, ce qui permet de réaliser les mesures rapidement et de manière aisée, à une cadence élevée.
 
Helmut Fischer AG
6331 Hünenberg
Tél. 041 785 08 00
www.helmut-fischer.ch


23 Juillet 2018  |  Sensorique

Des capteurs virtuels pour la maintenance prédictive

L’entreprise NORD DRIVESYSTEMS a mis au point des fonctions de détection virtuelles destinées à la surveillance des machines, à la maintenance prédictive, ainsi qu’à l’utilisation optimale des ressources. Cette solution purement logicielle s’applique aux variateurs de fréquence intégrant un automate. Son lancement est prévu fin 2018.
25 Juillet 2018  |  Sensorique

Des capteurs de surveillance pour de nouveaux paliers lisses

La nouvelle chaîne porte-câbles à roulettes P4.1 d’igus, destinée aux grues et ponts roulants, est équipée d’un système intelligent de surveillance de l’usure des paliers lisses au moyen de capteurs, ainsi que d’un concept de maintenance prédictive.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch