24 Octobre 2018  |  Électronique
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 08/2018

Vitesse accrue et faible bruit pour un nouvel oscilloscope

L’oscilloscope à signaux mixtes milieu de gamme de la série 6 de Tektronix est doté d’une bande passante de 8 GHz et d’un taux d’échantillonnage de 25 Géch./s, simultanément sur les quatre voies. Il permet aux concepteurs de systèmes embarqués de gagner du temps.

Le nouvel oscilloscope MSO (mixed signal oscilloscope) de la série 6 de Tektronix étend le seuil de performance des oscilloscopes de milieu de gamme à 8 GHz et répond aux besoins des concepteurs travaillant sur des systèmes embarqués rapides et complexes. Avec une fréquence d’échantillonnage de 25 Géch,/s sur toutes les voies, ceux-ci peuvent désormais visualiser de manière très précise jusqu’à quatre signaux haute vitesse en même temps. Une horloge DDR3 et trois voies de données DDR3 peuvent, par exemple, être visualisées et analysées simultanément, ce qui réduit le temps nécessaire pour caractériser complètement une conception par rapport à un instrument qui partage les systèmes d’échantillonnage entre les voies.
Ce nouvel instrument augmente également la fiabilité des mesures avec ses entrées à faible bruit, en particulier avec des réglages de sensibilité élevés. Ainsi, les conceptions intégrées modernes nécessitent, par exemple, des alimentations en courant continu propres et contrôlées avec précision pour alimenter les dispositifs ASIC et FPGA. Pour ces applications, cet oscilloscope permet aux concepteurs de mesurer les rails d’alimentation en courant continu avec davantage de résolution et de précision, réduisant ainsi le temps nécessaire pour comprendre les effets des perturbations haute fréquence sur les rails d’alimentation d’une conception.
 
Le nouvel oscilloscope MSO de la série 6 étend le seuil de performance des oscilloscopes de milieu de gamme à 8 GHz.
 
 
Une évolutivité aisée
Basé sur la même plate-forme que le modèle de la série 5, ce nouvel instrument offre une évolutivité aisée, ce qui permet de protéger les investissements sur le long terme. Présenté l’an dernier en tant que candidat à de nombreux prix de l’industrie, il comporte de nombreuses innovations, notamment une interface utilisateur remarquablement intuitive, un écran tactile capacitif de 15,6 pouces, des entrées FlexChannel® innovantes, un CAN de 12 bit capable de fournir jusqu’à 16 bit de résolution verticale, un nouveau design industriel, ainsi qu’un système d’exploitation Windows 10 en option.
«La tendance vers des performances accrues dans les systèmes embarqués bat son plein, et la fin de ce phénomène n’est pas en vue», a déclaré Chris Witt, directeur général de l’unité Time Domain Business chez Tektronix. «Nos clients qui développent ces systèmes ont besoin de davantage de bande passante et d’entrées moins bruités, mais ils veulent également convivialité et facilité de sondage, ainsi que l’emballage compact des oscilloscopes de milieu de gamme. Avec le modèle de la série 6, nous offrons une combinaison de performances et de convivialité qui augmentera la productivité et écourtera les délais de mise sur le marché», ajoute-t-il.
 
Nouveau niveau de détail des signaux
Pour répondre aux besoins d’analyse accrue des signaux plus rapides, l’oscilloscope MSO de la série 6 intègre le nouveau préamplificateur ASIC TEK061, qui réduit considérablement le bruit, en particulier sur les signaux de centaines de millivolts crête à crête. Avec sa fréquence d’échantillonnage de 25 Géch./s, il délivre une résolution de 16 bit à 200 MHz en mode haute résolution. Cela signifie que les concepteurs peuvent voir les signaux interférents sur leur rail d’alimentation et les mesurer avec un niveau de précision remarquable.
Comme le modèle précédent, celui de la série 6 est hautement évolutif. Il est proposé avec un générateur arbitraire et de fonction intégré, un DVM et un compteur de fréquence gratuit à l’enregistrement du produit, des options de protocole, ainsi que la possibilité de choisir son système d’exploitation. L’ajout d’une sonde logique TLP058 transforme n’importe laquelle des quatre entrées FlexChannel de l’instrument en huit entrées numériques, offrant des configurations particulièrement flexibles. Cet instrument dispose également d’une bande passante évolutive, qui commence à 1 GHz pour s’étendre jusqu’à 8 GHz, moyennant une simple mise à niveau de licence.
 
Avec le lancement du modèle de la série 6, plusieurs nouvelles fonctionnalités et options sont disponibles.
 
 
Décodage et analyse étendus
Pour ses plates-formes de nouvelle génération, Tektronix s’est engagé à ajouter des capacités pour répondre aux besoins du marché en évolution rapide. Depuis le lancement de la série 5, l’entreprise a ajouté les fonctionnalités suivantes qui seront disponibles sur les deux plates-formes:
  • Options de décodage et de prise en charge des normes CAN FD, MIL-STD-1553, ARINC429 et du bus SENT.
  • Options de test de conformité série pour Automotive Ethernet et USB 2.0.
  • Option avancée d’analyse de puissance avec deux passes d’amélioration.
  • Nouvelles fonctionnalités, dont la mémoire segmentée FastFrame et l’autoset amélioré.
  • En conjonction avec le lancement du modèle de la série 6, Tektronix lance également la fonctionnalité Visual Trigger, une nouvelle option pour le déclenchement, le décodage et la recherche série de SPMI, ainsi qu’un bus de gestion d’alimentation MIPI
 
Nouvelles options de sonde haute performance
Pour faciliter la connexion aux signaux rapides, de nouvelles sondes haute performance sont disponibles. La série TDP7700 de sondes TriMode™, dotées d’une bande passante de 4, 6 ou 8 GHz, permettent aux ingénieurs d’effectuer les mesures de signaux en mode commun, différentiel et asymétrique nécessaires pour l’analyse de bus à grande vitesse, sans déplacer les sondes ni en changer. Ces sondes utilisent la technologie de connecteur TekFlex™ qui place des connecteurs actifs à l’extrémité de la sonde pour une fidélité optimale du signal, tout en limitant les contraintes mécaniques sur les minuscules points de test, prenant en charge diverses méthodes de connectivité à l’appareil testé, y compris des embouts à souder, une connexion directe ou le sondage à main levée. Par ailleurs, les sondes TAP4000 et TDP4000 étendent la gamme des sondes actives, respectivement asymétriques et différentielles, prenant en charge jusqu’à 4 GHz de bande passante.
Ces instruments seront présentés au salon SINDEX sur le stand C 17 de Linktronix dans la halle 2.2, du 28 au 30 août 2018 à Berne.
 
Linktronix AG
8800 Thalwil
Tél. 044 722 70 00
www.linktronix.ch


12 Mars 2018  |  Électronique

Déchets électroniques: cri d’alarme de l’ONU

En 2016, la planète Terre a produit 44,7 millions de tonnes de déchets électroniques, soit 8 % de plus qu’un an auparavant, révèle l’ONU dans son dernier rapport consacré à ce type de pollution. Cette hausse devrait s’accélérer pour atteindre 17 % d’ici à 2021. Quant au PNUE, il appelle à poursuivre les efforts dans la gestion et le recyclage, afin d’atteindre les objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030.
20 Mai 2018  |  Électronique

De nouvelles interfaces pour appareils mobiles

Les nouvelles interfaces IXXAT INpact M.2 sont adaptées aux petits équipements et aux appareils mobiles généralement utilisés à des fins de maintenance, de configuration, d’analyse ou encore de visualisation des données de procédé. Elles s’intègrent également aux contrôleurs informatisés embarqués modernes pour offrir une connectivité directe et simple avec les réseaux industriels.
Polymedia Meichtry SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch