18 Janvier 2019  |  Électronique
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 11/2018

Une nouvelle série de générateurs de fonctions arbitraires

Tektronix, Inc., l’un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions de mesure, met sur le marché la nouvelle série de générateurs de fonctions arbitraires AFG31000. De conception novatrice, elle comporte de nombreuses caractéristiques inédites, notamment un grand écran tactile et une nouvelle interface utilisateur.

La nouvelle série AFG31000 de générateurs de fonctions arbitraires est destinée aux ingénieurs et aux chercheurs qui doivent générer des scénarios de test de plus en plus complexes pour le débogage, le dépannage, la caractérisation et la validation des périphériques testés. Cette nouvelle série a été présentée au salon Electronica en novembre à Munich.
 
Le nouveau générateur de fonctions arbitraires AFG31000 dispose d’un grand écran tactile et d’une nouvelle interface utilisateur.
 
 
Des lacunes à combler
Malgré leur importance dans les tests électroniques et leur adoption à grande échelle, les générateurs de fonctions arbitraires ont pris du retard par rapport aux autres instruments de test en termes de convivialité, se contentant de petits écrans et d’autres lacunes qui font qu’il est difficile de se former à leur utilisation et de les exploiter. De plus, les instruments traditionnels ne disposent pas de la mémoire profonde ni des capacités de programmation nécessaires pour composer une série de tests élémentaires avec un «timing» complexe, ce qui est essentiel pour que les tests aient une efficacité optimale.
En s’attaquant à ces problèmes, l’instrument AFG31000 représente le premier de la prochaine génération dotée de fonctionnalités et de capacités inédites. «Pour nous, l’un des principaux objectifs est de fournir à nos clients des outils qui leur facilitent la vie afin qu’ils puissent à leur tour commercialiser de nouveaux produits plus rapidement et plus efficacement. Avec une interface définie au cours de la dernière décennie, les générateurs de fonctions arbitraires ont commencé à devenir un obstacle à la productivité», a déclaré Lori Kieklak, vice-présidente et directrice générale de la ligne de produits Keithley chez Tektronix. «Pour y remédier, nous avons jeté un regard nouveau sur ces instruments et nos clients nous expliquent déjà à quel point le stimulus de test dont ils ont besoin est devenu plus facile et plus rapide à créer grâce à cette nouvelle série», poursuit-elle.
 
Un écran tactile capacitif de 9’’ et une interface intuitive
La série AFG31000 comprend un écran tactile capacitif de 9’’, ce qui permet à l’utilisateur de voir tous les paramètres associés sur un seul écran dans une arborescence de menus peu profonde. Semblable aux appareils tactiles modernes intelligents, l’utilisateur de l’instrument peut appuyer ou glisser pour facilement sélectionner, parcourir, localiser et modifier ses paramètres. Par ailleurs, l’interface intuitive permet de gagner du temps d’apprentissage et d’utilisation de l’instrument.
 
Une nouvelle fonctionnalité brevetée
Les générateurs de fonctions arbitraires traditionnels partent du principe qu’ils fonctionnent avec une impédance de 50 Ω. Cependant, la plupart des systèmes testés (DUT) n’ont pas une impédance de 50 Ω. Cette absence de concordance entraîne une incohérence entre la forme d’onde définie sur l’instrument et le signal sur le périphérique testé.
La nouvelle fonction brevetée InstaView proposée sur la série AFG31000 résout ce problème en surveillant et en affichant la forme d’onde sur le DUT sans avoir besoin de câbles ni d’instruments supplémentaires. La forme d’onde affichée à l’écran réagit instantanément aux changements de fréquence, d’amplitude, de forme, ainsi qu’à l’impédance du DUT, ce qui permet un gain de temps et une confiance accrue.
 
Séquençage de forme d’onde programmable
Outre les modes de fonctionnement des générateurs de fonctions arbitraires traditionnels, la série AFG31000 propose un mode «avancé» ou séquenceur de formes d’onde. En mode avancé, la mémoire de forme d’onde de l’instrument, pouvant atteindre 128 Mpts, peut être segmentée en un maximum de 256 entrées. L’utilisateur peut également faire glisser et déposer des formes d’onde longues ou plusieurs formes d’onde dans le séquenceur et définir leur mode de sortie. La série AFG31000 offre une alternative abordable aux utilisateurs qui ont besoin de signaux longs et non répétitifs ou de multiples signaux avec une synchronisation complexe.
 
Un nouvel outil permettant de gagner du temps
Tirant parti du grand écran tactile capacitif, le nouvel outil ArbBuilder intégré à la série AFG31000 permet aux utilisateurs de créer et d’éditer des formes d’onde arbitraires directement sur l’instrument, sans avoir besoin de les créer sur un PC et de les transférer sur l’instrument. Ce nouvel outil améliore l’efficacité des tests, en particulier pour les signaux arbitraires qui doivent être modifiés fréquemment. Les utilisateurs qui souhaitent répliquer les signaux capturés par un oscilloscope peuvent enregistrer les signaux sous forme de fichiers .csv et utiliser l’outil ArbBuilder pour les charger directement dans le générateur AFG31000.
 
Des configurations à un ou deux canaux
Les instruments de la série AFG31000 sont disponibles dans des configurations à un ou deux canaux. Ils offrent une résolution verticale de 14 bit avec une performance de taux d’échantillonnage de 250 Méch/s, 1 Géch/s ou 2 Géch/s. De plus, en mode AFG traditionnel, les utilisateurs peuvent modifier la fréquence sans se soucier de la longueur de la forme d’onde ni de la fréquence d’échantillonnage. La plage d’amplitude de sortie est comprise entre 1 mVP-Pet 10 VP-Ppour des charges de 50 Ω.
Les modèles de générateurs de fonctions arbitraires de la série AFG31000 ayant une bande passante de 25, 50 ou 100 MHz sont maintenant disponibles dans le monde entier. La sortie sur le marché des modèles dotés d’une bande passante de 150 ou 250 MHz est prévue pour novembre.
 
À propos de Tektronix
Tektronix, dont le siège social se trouve à Beaverton, dans l’Oregon, propose des solutions de test, de mesure et de surveillance innovantes, précises et faciles à utiliser. L’entreprise est à la pointe de l’ère numérique depuis plus de 70 ans. Tektronix est une marque déposée de Tektronix, Inc. Tous les autres noms commerciaux mentionnés sont des marques de service, des marques de commerce ou des marques déposées de leurs sociétés respectives.
fr.tek.com
 
 
Linktronix AG
8800 Thalwil
Tél. 044 722 70 00
www.linktronix.ch


12 Mars 2018  |  Électronique

Déchets électroniques: cri d’alarme de l’ONU

En 2016, la planète Terre a produit 44,7 millions de tonnes de déchets électroniques, soit 8 % de plus qu’un an auparavant, révèle l’ONU dans son dernier rapport consacré à ce type de pollution. Cette hausse devrait s’accélérer pour atteindre 17 % d’ici à 2021. Quant au PNUE, il appelle à poursuivre les efforts dans la gestion et le recyclage, afin d’atteindre les objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030.
20 Mai 2018  |  Électronique

De nouvelles interfaces pour appareils mobiles

Les nouvelles interfaces IXXAT INpact M.2 sont adaptées aux petits équipements et aux appareils mobiles généralement utilisés à des fins de maintenance, de configuration, d’analyse ou encore de visualisation des données de procédé. Elles s’intègrent également aux contrôleurs informatisés embarqués modernes pour offrir une connectivité directe et simple avec les réseaux industriels.
POLYMEDIA SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch