15 Avril 2019  |  Usinage
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 02/2019

Un nouveau système d’alésage profond

Un nouveau système d’alésage mis au point par Kennametal, utilise un mécanisme d’amortissement interne anti-vibrations novateur. Il offre un large éventail de têtes indexables et de diamètres de barres, n’exigeant aucun réglage ni ajustement. Des adaptateurs de tourelle spécifiques à la machine, ainsi qu’une bague spéciale permettent d’assurer un maximum de rigidité.

En pénétrant dans un atelier d’usinage, on a de fortes chances de l’entendre, ce gémissement aigu caractéristique d’une opération d’alésage profond, avec un broutage suffisamment fort pour que même les moins sensibles se lancent à la recherche d’une paire de boules Quies. C’est un problème qui tourmente les machinistes depuis le jour où l’inventeur du tour, Henry Maudslay, a, pour la première fois, usiné une pièce d’acier et essayé d’y percer un trou, en ne faisant qu’aggraver la situation, car les métaux étaient devenus plus durs et plus problématiques qu’auparavant.
 
Le nouveau système d’alésage anti-vibrations de Kennametal dispose d’une gamme complète de têtes multi-vé interchangeables, pour plaquettes positives ou négatives, avec serrage par vis Kenloc ou Kenclamp.
 
 
L’élimination des vibrations et du broutage
Ce n’est plus le cas actuellement. Le nouveau système d’alésage mis au point par Kennametal utilise un mécanisme anti-vibrations novateur et offre un large éventail de têtes indexables et de diamètres de barres. Par ailleurs, l’élimination des vibrations et, par conséquent, du broutage, augmente sensiblement la durée de vie de l’outil, qui peut être poussé plus fortement, avec des avances, des vitesses et des profondeurs de coupe bien meilleures qu’auparavant.
 
Une nouvelle barre prête à l’emploi
Cette nouvelle barre est est prête à l’emploi, aucun réglage ni ajustement n’est nécessaire. Il suffit de l’extraire de son emballage, de la monter dans la tourelle et de commencer à aléser. La jonction multi-vé, vissée à l’extrémité de la barre, maintient fermement les différents types et dimensions de têtes indexables. Les têtes ont une longueur plus courte et un poids allégé, contribuant ainsi à l’amélioration des performances de la barre. Elles sont alimentées en liquide de refroidissement, avec un jet haute pression dirigé avec précision, là où il s’avère le plus nécessaire pour maîtriser les copeaux et refroidir la zone de coupe.
 
Régler la tête exactement sur la ligne centrale est aussi simple que de mettre l’affichage du détecteur d’angle à zéro et de verrouiller la barre en place.
 
 
Le mécanisme d’amortissement interne
Le plus important tient toutefois à l’amortisseur interne. «Les barres sont à la fois exempte de vibrations et de maintenance», explique Sam Eichelberger, ingénieur produit spécialisé dans la mise au point de systèmes de tours et membre de l’équipe qui a développé le mécanisme d’amortissement. «Au sein de la barre, on a une masse soutenue par une paire de supports élastiques, à l’intérieur desquels se trouve un liquide. Cette masse vibre à une fréquence prédéfinie durant l’usinage, atténuant ainsi la fréquence naturelle de la barre, afin de supprimer les vibrations. Il n’y a ni pièce d’usure ni réglage, il suffit de la fixer», ajoute-t-il.
Sam Eichelberger précise que le système anti-vibrations assure d’excellentes performances dans les applications d’alésage à des profondeurs de dix fois le diamètre, bien plus importantes qu’en sont capables les barres de carbure monobloc ou en métal lourd. Selon les tests réalisés en interne et chez les clients, les finitions de surface s’avèrent aussi bonnes ou, dans la plupart des cas, meilleures qu’avec les barres traditionnelles.
 
Des adaptateurs de tourelle spécifiques à la machine
Bien entendu, les barres d’alésage ne sont performantes qu’en fonction de leur méthode de verrouillage dans la machine. S’étant penché sur cet aspect important, Kennametal fournit des adaptateurs de tourelle spécifiques à la machine, ainsi qu’une bague spéciale pour assurer un maximum de rigidité.
La mise en place et le centrage de la barre d’alésage s’effectuent avec facilité. La partie supérieure de la tête comporte un méplat de référence pour accueillir un viseur d’angle. Il suffit de faire pivoter la barre jusqu’à ce que l’afficheur indique zéro, puis de la verrouiller en place.
Les têtes peuvent être remplacées en cas d’écrasement, évitant ainsi d’endommager la barre. Elles s’insèrent parfaitement à l’aide d’un adaptateur. La gamme de barres va de 1’’ à 4’’ de diamètre ou de 25 à 100 mm en versions métriques. Différents types de têtes interchangeables sont disponibles, allant des plaquettes positive pour les besoins de finition, aux géométries négatives pour les opérations d’usinage lourd.
 
À propos de Kennametal
Spécialiste des technologies industrielles, célébrant ses 80 ans d’existence, Kennametal Inc. aide ses clients à optimiser leur productivité grâce à la science des matériaux, à travers des outillage et des pièces d’usure. Sa clientèle est principalement issue des secteurs de l’aéronautique, du terrassement, de l’énergie, de la mécanique générale et des transports. L’entreprise compte quelque 10’000 salariés dans une soixantaine de pays. Kennametal a réalisé un chiffre d’affaires de près de 2,4 milliards de dollars au titre de l’exercice 2018.
www.kennametal.com
 
 
Walter Meier (Fertigungslösungen) AG
8603 Schwerzenbach
Tél. 044 806 46 46
www.waltermeier.com


23 Mai 2018  |  Usinage

Une nouvelle nuance de fraisage

La nouvelle nuance de fraisage indexable KCSM40 de Kennametal offre une productivité accrue à des vitesses de coupe élevées et avec des résultats reproductibles.
01 Novembre 2017  |  Usinage

Du centre d’usinage à la solution automatisée 4.0

À l’occasion de l’EMO, les clients allemands et internationaux auront l’opportunité de découvrir comment Willemin-Macodel peut leur proposer des solutions d’usinage «Swiss made» sur mesure répondant à de multiples besoins.
POLYMEDIA SA | Chemin de la Caroline 26 | 1213 Petit-Lancy | Genève | T: +41 22 879 88 20 | F: +41 22 879 88 25 | info@polymedia.ch