17 Novembre 2019  |  Technologie
Publié uniquement sur Internet

Un nouveau réseau de centres de transfert de technologie

Fin septembre, l’Alliance AM-TTC, l’organisation faîtière pour la création de centres de transfert dans le domaine des technologies de fabrication avancées, a décidé de soutenir deux centres avec un apport de près de 5 millions de francs suisses, pendant les deux prochaines années. Cette initiative fait partie des mesures adoptées par le Conseil fédéral en 2017 pour relever les défis de la numérisation.

Les hautes écoles et institutions de recherche suisses occupent régulièrement les premières places dans les classements internationaux. La Suisse est également l’un des pays les plus avancés en termes de résultats de recherche et de brevets. Pourtant, seules quelques nouvelles technologies sont transférées avec succès des laboratoires de recherche vers des applications industrielles. Cette lacune représente un réel obstacle, qui illustre les difficultés rencontrées pour adapter à une utilisation industrielle, les technologies développées dans les laboratoires, tout en assurant que la production de nouveaux produits puissent se faire de façon fiable et rentable.
 
Les technologies de fabrication de pointe sont essentielles pour donner à la Suisse un avantage concurrentiel. (Photo : Empa)
 
 
Création d’un réseau de centres suisses de transfert de technologie
C’est là qu’intervient l’initiative de création d’un réseau de centres suisses de transfert de technologie, les « Advanced Manufacturing Technology Transfer Centers (AM-TTC) ». Cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre du plan d’action « Numérisation » de la Confédération, vise à maintenir sur le long terme, la Suisse comme un site de production moderne et de qualité.
Dans un premier temps, cette initiative sera soutenue financièrement par des fonds du Conseil des EPF. Elle a pour objectif de mettre en place en Suisse des infrastructures permettant d’accélérer l’application industrielle des technologies développées en laboratoire. Ces centres permettront aux entreprises – en particulier les PME suisses – d’accéder plus facilement aux nouvelles technologies. Les entreprises peuvent tester les technologies dans les centres et les transférer ensuite dans leurs propres installations de production avec l’aide des centres.

Financement pour deux centres technologiques en phase de démarrage
Fin septembre, le Comité de l’Alliance AM-TTC, l’organisation faîtière de l’initiative, a décidé, sur la base d’un processus approfondi d’évaluation et de sélection, de soutenir dans un premier temps, deux des neuf centres de transfert de technologie qui ont présenté une demande de financement dans la phase de démarrage en 2019/2020, pour un montant total de 4,8 millions de francs. En outre, le Comité recommandera au Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) de promouvoir ces deux centres en tant qu’établissements de recherche d’importance nationale, entre 2021 et 2024.

Le centre AXANAM
Le centre AXANAM, réalisé par l’Institut Paul Scherrer (PSI), la Haute école spécialisée du nord-ouest de la Suisse (FHNW), le Swiss Nanoscience Institute (SNI) et le canton d’Argovie, en collaboration avec des partenaires industriels, permettra aux entreprises suisses de disposer des technologies les plus modernes pour analyser et caractériser des matériaux. Le centre s’appuiera sur l’expertise mondialement reconnue du PSI en matière d’analyse par faisceau de neutrons et rayons X. L’accès à ces technologies aidera les entreprises suisses à mettre au point de nouveaux produits et procédés, hautement innovants et compétitifs.

Le Swiss m4m Center
Le Swiss m4m Center est le deuxième centre à être financé dans la phase de démarrage. Sa mission est de mettre en place l’impression 3D dans la fabrication d’implants médicaux métalliques en Suisse, ainsi que de permettre aux petites et moyennes entreprises de l’industrie médicale suisse d’accéder à cette technologie innovante. Fondé par l’Empa et la Haute école spécialisée de la Suisse italienne (SUPSI), ainsi que par les entreprises 41medical SA et Precipart SA dans le cadre d’un partenariat public-privé, le Swiss m4m Center sera implanté à Bettlach, dans le canton de Soleure, au cœur de l’industrie suisse des technologies médicales. Grâce à l’étroite collaboration avec ses partenaires de différents cantons, le centre aura un impact dans toute la Suisse.
 
L’AM-TTC Alliance
Le 4 février 2019, vingt-deux instituts de recherche et entreprises industrielles suisses ont fondé à l’Empa, à Dübendorf, l’AM-TTC Alliance, l’association faîtière des centres de transfert de technologie. Parmi ses membres figurent des institutions du Domaine des EPF, des hautes écoles spécialisées et d’autres institutions de recherche, des entreprises industrielles telles qu’ABB, BASF, Bühler, Georg Fischer, Hilti, Oerlikon, Rolex, Richemont et Siemens, ainsi que l’association industrielle Swissmem.
 
 
Lars Sommerhäuser
Directeur d’AM-TTC Alliance
Tél. 058 765 47 87
lars.sommerhaeuser@am-ttc.ch


09 Septembre 2019  |  Technologie

L’association faîtière des centres suisses de transfert de technologie

L’innovation est le moteur de l’économie suisse. Mais comment une idée devient-elle une innovation, un véritable succès commercial? Trop d’idées nées dans des laboratoires de recherche restent en plan. Capables d’adapter ces idées pour l’industrie grâce à des systèmes permettant d’étendre à grande échelle les nouvelles technologies de fabrication, les centres de transfert de technologie se révèlent précieux pour franchir cet obstacle. L’organisation faîtière de ces centres de transfert de technologie a été fondée à l’Empa à Dübendorf.
02 Avril 2018  |  Technologie

Comment garder le contrôle de l’intelligence artificielle ?

Des chercheurs de l’EPFL montrent comment l’humain peut garder l’ultime contrôle sur un ensemble de plusieurs agents guidés par l’intelligence artificielle.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch