25 Juin 2012  |  Métallurgie
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 06/2012

Un document de conformité

À partir de juillet 2014, les soudeurs sur acier devront effectuer un audit selon la norme EN 1090. La société Fronius propose un document de conformité à ses clients en possession d’une installation TranSteel. Ils ne seront pas obligés d’élaborer toutes les procédures décrivant les modes opératoires liés au soudage.
 
À partir de juillet 2014, les entreprises fabriquant des constructions métalliques devront être certifiées. Elles doivent se préparer à un fastidieux processus interne avec un audit final réalisé par un organisme de certification extérieur. Une bonne nouvelle cependant pour tous les clients de la société Fronius en possession d’une installation de soudage TransSteel: ils ne seront pas obligés d’élaborer toutes les procédures décrivant les modes opératoires liés au soudage. Il leur suffira seulement de demander un document de conformité.
 
Avec une économie appréciable de temps et d’argent, l’utilisateur d’une installation TransSteel reçoit l’ensemble des procédures décrivant les modes opératoires du soudage directement du fabricant du générateur de soudage.
 
Des conditions nécessaires pour un marquage CE
En Europe, la norme EN 1090 remplace les normes de mise en œuvre jusque là applicables aux structures portantes en acier. En conséquence, les entreprises ont désormais l’obligation de distribuer uniquement des produits possédant un marquage CE conforme. Les fabricants sont tenus de se faire certifier, l’audit permettant de déterminer s’ils remplissent les conditions nécessaires à l’obtention d’un numéro de certificat les autorisant à apposer le marquage CE. Voici les cinq étapes préalables nécessaires avant l’obtention du certificat:
1.    la recherche d’information sur la norme;
2.    une formation adaptée de ses collaborateurs en interne;
3.    l’instauration d’un système d’assurance qualité;
4.    l’élaboration de descriptifs des modes opératoires de soudage;
5.    l’audit par un organisme certifié.

L’étape n° 4 qui concerne l’élaboration de descriptifs des modes opératoires, longue et coûteuse, a été prise en charge par la société Fronius pour toute la gamme de générateurs TransSteel. Le constructeur de structures métalliques s’épargne ainsi toute cette procédure.
 
La société Fronius prend en charge, à la place de l’utilisateur de l’installation TransSteel, un travail fastidieux: l’élaboration des procédures décrivant les modes opératoires de soudage, permettant au final l’obtention marquage CE, désormais obligatoire.
 
Les informations relatives au soudage
Un descriptif de mode opératoire de soudage doit fournir toutes les informations relatives au processus de soudage, au diamètre du fil d’apport, au matériau d’apport, au type de soudure, ainsi qu’aux épaisseurs des matériaux à souder. Les descriptifs des modes opératoires de soudage du TransSteel s’appliquent aux constructions métalliques des classes (EXC) 1 et 2. Le procédé spécifique MAG (sous gaz de protection actif), basé sur la ligne synergique «Steel», s’applique aux matériaux d’apport et aux produits consommables auxiliaires usuels dans la construction métallique, qui sont également indiqués dans les descriptifs des modes opératoires de soudage.
Le document de conformité peut être commandé par l’utilisateur en même temps qu’un générateur de soudage de la série TransSteel, ou faire l’objet d’un équipement ultérieur. Un écusson, apposé de manière bien visible sur l’installation de soudage, indique la conformité avec la norme EN 1090-2 pour les structures métalliques des classes (EXC) 1 et 2.
 
Fronius Schweiz AG
8153 Rümlang
Tél: 044 817 99 44
www.fronius.com


25 Mai 2012  |  Métallurgie

Combiner les avantages de l’acier et de l’aluminium

Pendant longtemps, l’acier et l’aluminium ont été considérés comme impossibles à assembler. Les sociétés Fronius et Voestalpine ont développé un mode opératoire apte à l’assemblage de ces métaux pour la production de pièces en série. De nombreux essais attestent de l’aptitude de ce procédé à la pratique ainsi que d’autres avantages constructifs et d’application.
25 Juin 2012  |  Métallurgie

Un contact électrique constant dans la durée

Lors de soudages automatisés, le système Contex MD multiplie la durée de vie des contacts et de la torche par rapport au procédé conventionnel avec buse. Il garantit une grande durée de vie des assemblages impliquant l’acier ou l’aluminium.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch