25 Août 2015  |  Argus
Publié dans La Revue POLYTECHNIQUE 08/2015

Argus (8/2015)

 
SCIENCES, TECHNIQUES

Le CERN a observé des pentaquarks
Le CERN a annoncé avoir observé pour la première fois une nouvelle catégorie de particules, les pentaquarks. Le pentaquark est composé de quarks – l’un des constituants avec les gluons, des protons et des neutrons – assemblés dans une configuration qui, en plus de 50 ans, n’avait encore jamais été observée. Il ne s’agit donc pas d’une nouvelle particule, mais d’une manière d’agréger les quarks. Les chercheurs du LHCb ont recherché les états du pentaquark en examinant la désintégration d’un baryon lambda b en un proton et un kaon. Etudier les propriétés des pentaquarks devrait permettre de mieux comprendre comment la matière ordinaire est constituée.
Du graphène lumineux
Une équipe américano-coréenne a mis au point une ampoule faite de graphène, un feuillet de carbone d’un seul atome d’épaisseur. Tendu entre deux électrodes, celui-ci joue le rôle de filament, comme dans une ampoule traditionnelle. Publiés dans Nature Nanotechnology, ces résultats laissent entrevoir la conception d’écrans flexibles et transparents.
 
Des molécules prébiotiques hors du Système solaire
En étudiant la composition chimique du disque protoplanétaire de la jeune étoile MWC480 située à 455 années-lumière de la Terre, une équipe internationale du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics de Cambridge, aux Etats-Unis, a détecté à l’aide du radiotélescope Alma implanté au Chili, la présence d’acétonitrile (CH3CN), d’acide cyanhydrique (HCN) et d’acétylène-nitrile (HC3CN). Ces molécules permettent la synthèse d’espèces chimiques complexes indispensables à l’émergence de la vie, telles les sucres, les acides aminés ou les nucléosides. 
 
La température la plus basse
Des physiciens de l’université Stanford aux Etats-Unis ont obtenu, en ralentissant des atomes de rubidium à l’aide de lasers et en les soumettant à un champ magnétique pour limiter son évaporation, la plus basse température jamais atteinte: 5 x 10-11 K.
 
 
ÉCONOMIE

Japon: chute de la production industrielle
La production industrielle nippone a chuté de 2,1 % en mai en comparaison mensuelle, après un rebond de 1,2 % en avril, a annoncé le Ministère de l’industrie. En comparaison annuelle, elle a reculé de 3,9 %. Ce repli est dû à une moindre fabrication de moyens de transport, de produits chimiques ou encore de composants électroniques, selon les données gouvernementales.
 
Espagne: la croissance s’accélère
L’économie espagnole a connu une croissance atteignant 1 % au deuxième trimestre 2015, après une hausse de 0,9 % au premier trimestre, a annoncé la Banque d’Espagne dans son bulletin du mois de juin. Ces résultats meilleurs que prévu ont conduit la banque centrale à relever sa prévision de croissance pour 2015 à 3,1 %, contre 2,8 % fin mars. Le PIB espagnol avait chuté de 8 % environ entre le premier trimestre 2008 et le deuxième trimestre 2013, avant de commencer à sortir de la récession. Mais l’Espagne souffre toujours d’un taux de chômage très élevé.
 
Turquie: la croissance dépasse les attentes
La Turquie a connu au premier trimestre 2015 une croissance supérieure aux attentes, de 2,3 % sur un an, selon les données officielles. Toutefois, les économistes jugent l’avenir incertain en raison des risques d’instabilité politique créés par les résultats des élections. Cette croissance dépasse nettement la prévision des économistes interrogés par Reuters (1,6 %), ce qui a contribué à la hausse du principal indice de la bourse d’Istanbul et au raffermissement de la livre turque.
 
Chine: stabilité de l’économie
La deuxième économie mondiale a vu son PIB progresser de 7 % au deuxième trimestre, soit le même rythme qu’à la période précédente, selon des statistiques officielles. Dans le détail, la croissance chinoise montre même une accélération. Par trimestre, elle est passée de 1,3 à 1,7 %. Les ventes de détail ont même progressé en juin, de 10,6 % contre 10,1 % en mai.
 
 
ACCORDS, COMMANDES, RÉSULTATS

Nestlé ouvre un nouveau centre de recherche
Le géant de l’alimentation Nestlé investira 48 millions de francs dans un site de recherche situé à Solco, dans l’Ohio, indique la multinationale. Ce centre de recherche et de développement se concentrera sur les aliments congelés et réfrigérés. Nestlé comptera ainsi son douzième centre mondial consacré au développement.
 
Cisco et Schneider Electric scellent un partenariat
Cisco est nouvellement partie prenante du «Collaborative Automation Partner Program» de Schneider Electric. Ainsi, les deux entreprises unissent leurs compétences respectives pour les clients issus de l’industrie: Cisco en tant que leader mondial dans la technologie de réseau, Schneider Electric en tant que spécialiste de la gestion de l’énergie et de l’automatisation industrielle. Ensemble, ils proposent une offre de solutions d’automatisation pour une clientèle basée dans plus de 200 pays, sous forme de solutions complètes sécurisées contre les défaillances.
 
Givaudan rachète une usine au Japon
Givaudan rachète une usine de 12 millions de francs à Tokyo. Les 4000 m2 du centre technique abritent des laboratoires pour la création d’arômes destinés aux secteurs de l’alimentation et de la restauration. Cet investissement témoigne de l’engagement de Givaudan dans le secteur de la production d’aliments et de boissons au Japon. C’est ce qu’indique dans un communiqué, le groupe genevois, numéro un mondial des arômes et des parfums.
 
MCH Group se développe en Allemagne
La société bâloise active dans les foires et expositions veut reprendre Metron Vilshofen, une entreprise allemande spécialisée dans la construction de stands et de pavillons. MCH Group a acquis 20 % du capital au 1er janvier 2015 et compte racheter la totalité d’ici à 2018. Cette acquisition, dont le prix n’a pas été dévoilé, permettra au groupe bâlois de se développer sur un marché important, a indiqué la société dans un communiqué. Des synergies pourront être réalisées.


18 Décembre 2015  |  Argus

Argus (12/2015)

  L’instrument Rosina de la sonde spatiale européenne Rosetta a détecté de l’oxygène moléculaire dans la chevelure de la comète Tchouri, ce qui constitue une première dans le voisinage d’un tel astre. Son origine est une énigme, car les molécules d’oxygène, trop réactives et sensibles aux rayonnements cosmiques, ne pouvaient pas perdurer ni se...
25 Février 2016  |  Argus

Argus (2/2016)

  En utilisant le télescope spatial Hubble, des chercheurs de l’Université de Genève et une équipe internationale ont découvert une galaxie compacte expulsant des photons ionisants, responsables de la réionisation de l’hydrogène, un milliard d’années après le Big Bang. Les chercheurs n’avaient encore jamais trouvé de galaxie capable de le faire....
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch