25 Février 2013  |  Environnement
Publié dans Sécurité Environnement 06/2012

La convergence: une contribution au tournant énergétique

La coordination des réseaux d’électricité, de gaz et de chaleur à distance jouera à l’avenir un rôle fondamental dans l’approvisionnement en énergie, surtout dans la perspective du tournant énergétique. C’est la conclusion d’une manifestation organisée dans le cadre du FORUM ENGELBERG par Swisspower, l’Association Suisse de l’Industrie Gazière (ASIG), l’Association suisse du chauffage à distance (ASCAD) et l’Union des villes suisses (UVS).
 
La nouvelle politique énergétique du Conseil fédéral, décidée en mai 2011, modifie la conception même de l’approvisionnement énergétique en Suisse. Elle devra à l’avenir s’appuyer beaucoup plus sur une production énergétique décentralisée. En outre, une perspective globale est plus que jamais de mise pour l’approvisionnement énergétique. Le concept de convergence entre réseaux d’électricité, de gaz et de chauffage à distance offre une piste prometteuse. Par le passé, ces réseaux étaient la plupart du temps exploités indépendamment les uns des autres, mais plusieurs villes et services techniques de villes ont déjà mis en place la convergence en concevant les réseaux en tant que système global. C’est une contribution importante à une politique énergétique basée sur les énergies renouvelables et sur l’efficacité énergétique. De nombreuses villes s’y emploient déjà activement.
Dans le cadre du FORUM ENGELBERG, une rencontre a réuni des représentants de services industriels, de l’industrie et de la politique pour évoquer l’état et les perspectives des solutions de convergence en Suisse. Colloque international soutenu notamment par l’Union européenne, le FORUM ENGELBERG, qui célébrait sa 20e édition début septembre, a eu pour thème «Politique énergétique: comment gérer les incertitudes.»
 
La convergence des réseaux énergétiques
Avec leur palette de courant électrique, de gaz et de chaleur à distance, sans compter d’autres prestations, les services industriels des villes se trouvent, aujourd’hui déjà, dans une position idéale pour promouvoir la convergence des réseaux. C’est ce qu’a expliqué Daniel Schafer, PDG d’Energie Wasser Bern (ewb). Les interactions entre les différents réseaux et leur coordination permettent non seulement de satisfaire les différents besoins de la clientèle, mais aussi de traiter au mieux la complexité croissante de la gestion des réseaux. Les nouvelles technologies de communication, comme les réseaux à fibres optiques en construction dans de très nombreuses villes y contribuent également, a souligné Daniel Schafer.
Pour Hajo Leutenegger, président de l’Association Suisse de l’Industrie Gazière (ASIG),la Suisse ne peut pas se passer d’une vision globale de l’approvisionnement énergétique. Le réseau à gaz pourrait, dans un système appliquant le principe de convergence, avoir la fonction de réserve d’énergie, par exemple pour l’électricité excédentaire provenant des centrales éoliennes et solaires. Appelé «Power to Gaz», ce système permet d’augmenter la part de gaz renouvelable dans le réseau de gaz, ce dont il faut tenir compte dans les calculs de la taxe sur le CO2, a précisé Hajo Leutenegger.
 
L’information, un élément clé de la convergence des réseaux
Michael Sarbach, PDG de l’entreprise Brugg Rohrsysteme AG, a expliqué le rôle des installations de couplage chaleur-force pour la régulation du réseau électrique. En outre, selon lui, il y a en Suisse un potentiel considérable, en comparaison internationale, pour le développement des réseaux de chaleur à distance. L’Allemagne connaît, par exemple, une forte croissance dans ce domaine. En effet, l’assainissement des bâtiments pour réduire les besoins en chaleur ne suffira pas.
Le directeur général des Services industriels de St-Gall, Ivo Schillig, a de son côté expliqué qu’un concept énergétique global bien conçu a de fortes chances de l’emporter en votation populaire. C’est ce qui est arrivé à St-Gall avec le concept EnK3, qui réunit chaleur, électricité et mobilité. Selon Ivo Schillig, la convergence des réseaux est en outre un concept dynamique. Si les premières connexions ont déjà été mises en place, le potentiel de convergence est encore grand et peut intégrer les petites installations solaires, les centrales à énergie totale, les usines d’incinération existantes, les futures infrastructures pour la géothermie et les installations de transformation. L’ensemble du système y gagnera en efficacité, un système au sein duquel l’information jouera un rôle primordial.

Swisspower Energy AG
8048 Zürich
Tél: 044 253 82 11
www.swisspower.ch


13 Février 2020  |  Environnement

Un harpon pour capturer les débris spatiaux

Le satellite RemoveDEBRIS a testé avec succès son harpon en orbite. Il s’agit de la troisième expérience accomplie de manière concluante pour valider des technologies destinées à lutter contre l’accumulation de débris spatiaux. Le CSEM a développé un système de vision de pointe permettant d’identifier avec précision ces déchets.
02 Janvier 2020  |  Environnement

La planète croule sous les déchets : constats et solutions

L’humanité produit chaque année plus de deux milliards de tonnes de déchets solides municipaux; de quoi remplir plus de 822’000 piscines olympiques. Selon les données réunies à l’échelle de  la planète par Verisk Maplecroft, les premiers générateurs de déchets par habitant restent les Américains. La Chine et l’Inde, à elles deux, additionnent certes plus du quart de la production de détritus mais leur peuplement cumulé représente 37 % de la population mondiale.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch