25 Septembre 2019  |  Informations générales
Publié dans Sécurité Environnement 03/2019

Les professionnels de la sécurité informatique doutent du politique

La société américaine de cybersécurité Venafi a sondé l’opinion de 384 professionnels de la sécurité informatique lors de la conférence Black Hat USA 2019 qui s’est tenue à Las Vegas en août dernier. Le résultat du sondage est édifiant: 82 % de ces professionnels ne font pas confiance aux élus pour légiférer efficacement en matière de sécurité. Par ailleurs, 93 % des professionnels sondés se défient des réseaux sociaux pour assurer la protection de leurs informations personnelles et 82 % doutent de la capacité de leur gouvernement à sauvegarder efficacement leurs informations personnelles. Ils sont enfin 80 % à estimer que les fonctionnaires de l’État négligent gravement les risques liés aux diverses formes de piratage informatique.
Selon Kevin Bocek, vice-président du département d’analyse des menaces de Venafi, «Les professionnels de la sécurité accordent une confiance limitée à la capacité des politiciens à renforcer la cybersécurité compte tenu des piratages incessants des gouvernements aux États-Unis et dans le monde. Les résultats de notre étude montrent qu’il est vital pour les gouvernements d’améliorer leurs compétences en cybersécurité de manière à obtenir des résultats significatifs et à aider les défenseurs que nous avons déployés aux avant-postes à préserver l’économie, la liberté et la vie privée.»


POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch