12 Mars 2020  |  Sécurité
Publié dans Sécurité Environnement 04/2019

De nouvelles jumelles de vision nocturne pour l’armée suisse

L’armée suisse va s’équiper de jumelles de vision nocturnes dernier-cri produites en Grèce. Le contrat porte sur la livraison de 8385 unités du dernier modèle de la famille NYX. L’accord porte également sur la mise-à-jour de 5700 appareils plus anciens déjà livrés. Le montant total du contrat se chiffre à 187 millions de francs suisses.

Le groupe grec Theon Sensors annonce avoir obtenu le feu vert final pour la livraison à l’armée helvétique de la dernière version de son système de vision nocturne. Le montage des nouveaux instruments et la modernisation des anciens, qui se feront en Suisse, seront confiés au spécialiste suisse de l’optronique, l’entreprise Safran Vectronix AG. La phase d’assemblage et d’ajustage sera réalisée conjointement par les ingénieurs des deux sociétés qui partageront leur savoir-faire respectifs.
 
Le dispositif optique binoculaire de vision nocturne à deux tubes NYX offre une excellente perception de la profondeur. (© Theon Sensors)
 
 
Estimer la distance et discerner le mouvement
Le dispositif optique NYX est un binoculaire à deux tubes, à forte intensité et à image intégrale. Selon ses concepteurs, il offre une meilleure perception de la profondeur que les systèmes à tube unique, ce qui facilite l’estimation des distances et le discernement des mouvements des cibles observées. Le système comprend un illuminateur infrarouge intégré pour éviter à son détenteur de se charger d’un illuminateur séparé. Avec les deux monoculaires repliés et relevés, le système se range autour du casque, réduisant ainsi la silhouette et les tensions sur le cou. Le dispositif NYX est alimenté par une seule pile AA autonome. On peut également l’utiliser via un bloc-pile installé à l’arrière du casque, pour augmenter la durée de vie.
 
L’entreprise Safran Vectronix AG est spécialisée dans les systèmes optroniques destinés à des applications militaires ou civiles. (© Safran)
 
 
Une réputation éprouvée
Theon Sensors se présente comme l’un des leaders sur le marché mondial des systèmes de vision nocturne. Son siège social et ses centres de production se trouvent à Athènes. L’entreprise dispose d’antennes à Kempen, en Allemagne, à Abou Dabi, dans les Émirats arabes unis, ainsi qu’à Singapour. Sa production va des monoculaires et jumelles de vision nocturne aux caméras numériques de jour et de nuit pour véhicules blindés, en passant par les viseurs thermiques autonomes. L’entreprise hellénique s’attribue plus de 70’000 systèmes en service ou sous contrat dans plus de quarante pays.
Pour sa part, la société Safran Vectronix AG dit s’être imposée sur le marché mondial des équipements, systèmes et capteurs optroniques destinés à des applications militaires ou civiles. Son siège social est basé à Heerbrugg, dans le canton de St-Gall. Elle possède une filiale et deux succursales aux États-Unis. L’entreprise dit exporter 99 % de sa production.
 
Safran Vectronix AG
Tél. 071 726 72 00
vectronix@safrangroup.com
 
Theon Sensor
Tél. +30 210 6641420
hinfo@theon.com
www.theon.com


30 Mars 2020  |  Sécurité

Guide Covid-19

Quels sont les gestes barrières et les meilleures protections contre la propagation du Covid-19 en milieu industriel ? Le SNDEC, le pôle Mont-Blanc Industries, le Cetim et la CSM de Haute-Savoie se sont associés pour formuler ensemble des préconisations concrètes dans un guide pratique.
16 Avril 2020  |  Sécurité

Un chantier de 15 ans pour démanteler la centrale de Mühleberg

Le vendredi 20 décembre dernier, à 12 heures 30 précises, la centrale nucléaire de Mühleberg (CNM) a été définitivement mise à l’arrêt, après 47 ans de service. Sous les caméras de la chaîne de télévision alémanique SRF, les techniciens de la centrale ont procédé à sa déconnexion manuelle en appuyant sur deux boutons, première étape d’un démantèlement méthodique qui, sécurité oblige, va durer au moins jusqu’en 2034. Plus de 200 personnes travailleront sur le chantier. La désaffection d’une centrale nucléaire helvétique qui alimentait le réseau est une première. Une page du nucléaire suisse se tourne.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch