16 Juin 2015  |  Sécurité
Publié dans Sécurité Environnement 02/2015

Un programme de formation dans le domaine de la sécurité des machines

Conjointement avec TÜV NORD, l’expert en automatismes Pilz a conçu un programme de formation homologué au plan internationale et destiné au domaine de la sécurité des machines. Les premières formations ont commencé en Allemagne, en Belgique, en France et en Grande-Bretagne.

Le programme de formation CMSE (Certified Machinery Safety Expert) conçu par TÜV NORD et Pilz est homologué au plan international pour le domaine de la sécurité des machines. S’inspirant des questions techniques, il transmet les contenus nécessaires concernant le cycle de vie complet d’une machine – de la législation et du monde des normes, à la prise en compte précise des différents domaines de la sécurité fonctionnelle, en passant par les techniques de sécurité.
Avec un certificat de formation internationale, ces deux partenaires souhaitent fixer des standards dans le monde pour la formation et la formation continue dans le domaine de la sécurité des machines.
Cette formation est particulièrement conçue pour les constructeurs, les ingénieurs de projets, de sécurité et de développement dans le domaine des techniques d’automatismes, ainsi que pour les opérateurs de maintenance. Elle est aussi importante pour les achats techniques. Au cours de cette formation de quatre jours, Pilz forme les participants pour qu’ils deviennent des experts certifiés en sécurité des machines.
 
Des questions techniques complexes relatives à la sécurité des machines font partie du contenu de la formation CMSE. La formation transmet les connaissances nécessaires – de la législation au contrôle détaillé des domaines de la sécurité fonctionnelle, en passant par les normes et les techniques de protection.
(Photo : Pilz GmbH & Co. KG)
 
Des présentations, des discussions et des ateliers
Cette formation transmet des connaissances qui peuvent être appliquées aussi bien au niveau national qu’au niveau international. Divisée en cinq modules avec des présentations, des discussions et des ateliers, elle donne les bases essentielles. Outre l’application des normes actuelles, ces bases comprennent également les procédures concrètes pour l’appréciation du risque et la protection sur le lieu de travail, le concept détaillé des techniques actuelles de sécurité, ainsi que la sécurité fonctionnelle des systèmes de commande.
 
Une formation certifiée
La formation CMSE est certifiée par TÜV NORD CERT. Le certificat confirme des connaissances d’experts dans le domaine de la sécurité des machines. Les participants et les entreprises en profitent de la même manière: les entreprises disposent d’employés ayant une qualification spécifique à la mise en œuvre de la sécurité dans le monde des entreprises.
«La sécurité des machines a toujours été par le passé très marquée par l’aspect national. Avec la mondialisation et les directives internationales, une adaptation des standards fondamentaux est essentielle. Nous pensons que les mêmes principes doivent s’appliquer à l’échelle internationale: la création d’environnements de travail sécurisés pour tous ceux qui utilisent des machines et en assurent la maintenance. La formation CMSE constitue par conséquent une étape importante dans la bonne direction», précisent les responsables Jaime Alonso, directeur technique du groupe des services internationaux de Pilz et le Prof. Ulrich Adolph, directeur de la technologie chez TÜV NORD CERT.
Les informations sur l’offre de formation sont disponibles sous: http://cmse.com/fr/cmse/course-details
 
Pilz Industrieelektronik GmbH
5506 Mägenwil
Tél.: 062 889 79 30
www.pilz.ch


21 Novembre 2019  |  Sécurité

Les activités malveillantes d’un groupe de pirates informatiques

L’entreprise de cyberveille et de sécurité informatique américaine FireEye dévoile dans un rapport alarmant les activités malveillantes d’un groupe de pirates informatiques chinois identifié sous le sigle APT41. Soutenus voire financés par le gouvernement chinois, ces hackers se consacreraient à des activités d’espionnage pour leur employeur mais aussi à des attaques à des fins de profit personnel. Quinze pays auraient déjà été la cible de ce groupe, dont la Suisse. Considéré avec sérieux par les spécialistes de la cybersécurité, le rapport est loin de faire l’unanimité sur les réseaux sociaux.
05 Décembre 2019  |  Sécurité

Traque et prévention des astéroïdes géocroiseurs

La NASA poursuit à un rythme soutenu la préparation de la mission DART (Double Asteroid Redirection Test) dont le but est de vérifier l’efficacité d’un satellite impacteur pour dérouter un astéroïde géocroiseur susceptible de menacer la Terre. Le lancement de l’engin est prévu vers le début de l’an 2021. Il devrait frapper sa cible, l’astéroïde binaire Didymos, une année plus tard, première étape vers la mise en place d’une défense planétaire. Mais la sécurité de la planète passe aussi par la traque, souvent jugée ingrate, des astéroïdes potentiellement menaçants.
POLYMEDIA SA | Av. de Riond-Bosson 12 | CH-1110 Morges | T: +41 (0)21 802 24 42 | F: +41 (0)21 802 24 45 | info@polymedia.ch