Des abonnements
pour l'enrichissement
27 avril 2020 | La Revue POLYTECHNIQUE 04/2020 | Éditorial

Éditorial (4/2020)

Matériel ou immatériel ?
En quelques semaines, le monde a basculé. Fermeture d’enseignes comme les restaurants, les petits commerces, les écoles, report de salons ou de foires internationales, confinement et télétravail, bref, il a fallu revoir totalement le mode de fonctionnement de notre société. Tout le tissu social que l’on connaissait a provisoirement disparu.
Est-ce un mal nécessaire ? Une troisième guerre mondiale dissimulée ? Sans chars, ni obusiers, ni tranchées dans de mornes plaines ?
Cette situation encourage ou pousse vers un monde « purement virtuel ». Jamais les sites d’achats en ligne ou de revues numérisées n’ont remporté un pareil succès. Et si, après cette épidémie « sanitaire », devait suivre une pandémie informatique, de télécommunication ? Informations erronées ou divergentes, sites truqués, virus informatiques, demandes de rançons, bref, l’avenir ne nous incite pas à une grande quiétude, ni à avoir confiance dans les supports numériques.
Reste et restera toujours le contact avec le papier : les magazines d’information, les tous-ménages ou autres catalogues, les affiches. Avec une grande différence –  celle d’apporter des informations plutôt que d’aller les chercher. Passez le mot !
Qui d’entre vous ne serait pas curieux de savoir ce qui s’est passé le jour de sa naissance ou à la date de création de son entreprise ? Les projets de numérisation de nos archives – un patrimoine historique exceptionnel – se poursuivent, malgré les mesures de confinement et le manque de financement.
Une société entièrement numérique et virtuelle, est-ce vraiment la solution ? La dépendance aux opérateurs Internet doit être analysée. Après ce coronavirus, quid d’un possible arrêt des services en ligne ? Tout passe gentiment au numérique : factures, contacts avec les entreprises, les organes administratifs, même avec nos parents et amis…
Malgré quelques modifications de notre plan média, dues au report d’importants salons, foires ou expositions, nos revues continuent d’apporter au lecteur un support médiatique de qualité, sous la forme physique d’une revue papier. Ces temps de ralentissement sont propices à la lecture : tant que la Poste et les imprimeries resteront en activité, nous continuerons à vous apporter des informations spécialisées, techniques et scientifiques, dignes de confiance.
Pendant cette période combien surprenante et difficile, l’équipe de POLYMEDIA SA persiste à poursuivre ses activités, en essayant de limiter, au mieux, les dégâts. Nous en profitons pour remercier nos fidèles annonceurs, car sans eux, nous ne pourrions survivre.
Prenez soin de vous, de vos proches et continuez de profiter d’un support matériel, concret !
 
""
Cedric Favre
Éditeur