Des abonnements
pour l'enrichissement
Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique
Présentation Sommaires Articles Rubriques Directives pour les auteurs PDF Abonnement
25 juin 2020 | Revue Internationale de CRIMINOLOGIE et de POLICE Technique et Scientifique 02/2020

Les modes opératoires des cybercriminels

par Faten Skaf

Les acteurs de la cybermenace obéissent à des motivations, des intentions et des objectifs radicalement distincts. Les menaces qui portent atteinte à la sécurité d’un réseau seront de nature différente s’il s’agit d’un pirate, d’un casseur ou d’un terroriste, mais les méthodes restent souvent identiques (1). Le recours à une attaque informatique présente de nombreux avantages car il s’avère moins risqué, moins coûteux et beaucoup plus discret, l’identification de son auteur étant extrêmement difficile. Par ailleurs, il est complexe de se protéger contre les attaques informatiques car les techniques évoluent sans cesse et il n’existe pas de parade absolue dans le cyberespace. Autre difficulté, la sécurité informatique est largement dépendante des comportements des utilisateurs des systèmes d’informations qui considèrent souvent les règles de sécurité comme autant de contraintes (2).
Tous ont un jour été confrontés, parfois à leur insu, aux pratiques des pirates, sans nécessairement en être victimes (3). Pour pouvoir se protéger efficacement contre tout type d’attaques informatiques et téléphoniques, il est important de savoir comment les délinquants commettent leurs infractions en cernant leurs différents modes opératoires soit les principaux types d’attaques, soit les nouveaux modes d’action.