Des abonnements
pour l'enrichissement
01 juillet 2021 | La Revue POLYTECHNIQUE | Mécanique

Les PME de la branche MEM ont passé le creux de la vague

Le baromètre économique de Swissmechanic de mai 2021 fait apparaître une image dans l’ensemble réjouissante: les PME de la branche MEM aperçoivent la lumière au bout du tunnel. Tandis qu’en janvier 2021 le climat des affaires était encore considéré comme nettement négatif, il est maintenant perçu comme pratiquement neutre. De nettes tendances à la détente apparaissent dans presque tous les domaines. Cependant, les interruptions des chaînes d’approvisionnement sont actuellement inquiétantes.

La branche MEM est encore aux prises avec des défis considérables, la situation s'est cependant améliorée dans l'ensemble au cours du premier trimestre. C'est ce que révèle un sondage effectué en avril 2021 auprès de plus de 200 entreprises membres de Swissmechanic. Selon les entreprises interrogées, le climat des affaires est nettement plus favorable en avril 2021 qu'en janvier: près de la moitié des entreprises estiment que la situation est favorable. C'est là le meilleur résultat depuis juillet 2019. Au niveau des problèmes, le manque de commandes a diminué en importance, en revanche, les problèmes de chaînes d'approvisionnement et de fourniture de matériel ont augmenté.

Nette tendance à la détente pour les entrées de commandes, les chiffres d'affaires et l'exploitation des capacités

Au premier trimestre de 2021, les entrées de commandes se sont améliorées par rapport au trimestre correspondant de l'année écoulée. Au niveau du chiffre d'affaires, on constate une stabilisation. Les exportations – pour la première fois de nouveau en hausse – le confirment. Cette évolution positive se reflète dans l'exploitation des capacités qui a atteint, en avril 2021, avec 85 pourcent, le niveau d'avant Covid.

Revirement hésitant au niveau du personnel

Dans le domaine du personnel (défaillances, licenciements, réduction de l'horaire de travail), un revirement se dessine également, qui se fait cependant d'une manière plus hésitante, ce qui est typique. L'évolution au niveau de la formation professionnelle de base est selon Jürg Marti, directeur de Swissmechanic Suisse, d'autant plus remarquable: «Le marché de l'apprentissage est – en particulier grâce au sens des responsabilités des entreprises – relativement résistant à la crise. Au cours de l'année corona 2020, le nombre de nouveaux contrats d'apprentissage dans les professions MEM automaticien/ne, monteur/trice automatique, polymécanicien/ne et mécanicien/ne n'est pas tout à fait aussi haut qu'en 2019, mais – à l'exception des polymécanicien/nes – plus élevé qu'en 2018.»

Problèmes de chaînes d'approvisionnement

L'exception à cette tendance positive de base est qu'il y a de forts grincements dans les chaînes d'approvisionnement. La branche ressent les goulets d'étranglement mondiaux dans les capacités du commerce de fret ainsi que dans la disponibilité de prestations comme pour les matières premières et les micropuces électroniques. Selon les PME interrogées, les interruptions ont à nouveau atteint le niveau d'avril 2020. Mais ceci est dû moins aux restrictions en Suisse qu'aux effets de rattrapage conjoncturel et à des variations dans les modèles de consommation et de production au niveau mondial.
Le désastre de Suez n'aurait pas pu plus mal tomber, mais il a été résolu depuis.

Perspective

Malgré les défis au niveau des chaînes d'approvisionnement, ont peut partir de l'hypothèse que la conjoncture de la branche MEM prendra de l'élan en 2021. Pour le deuxième trimestre, les PME interrogées s'attendent à une forte augmentation des commandes et des chiffres d'affaires par rapport au trimestre correspondant de l'année écoulée, les effets de rattrapage jouant ici un rôle important.

SWISSMECHANIC est une association patronale professionnelle et de branche pour les petites et moyennes entreprises. En font partie les groupes professionnels et les organisations des branches mécaniques – techniques et électrotechniques / électroniques de Suisse et du Liechtenstein.

L’organisation faîtière SWISSMECHANIC est constituée de 15 sections autonomes et d’organisations associées. En tout,  SWISSMECHANIC regroupe environ 1400 membres et plus de 70 000 collaborateurs, dont environ 6000 personnes en formation.

L’ensemble des entreprises des membres de SWISSMECHANIC réalise un chiffre d’affaires annuel de plus de 20 milliards de francs suisses. Environ 85 % des produits et services sont directement ou indirectement exportés.
Les entreprises affiliées à SWISSMECHANIC versent à leurs collaborateurs et collaboratrices des salaires et honoraires d’un total largement supérieur à 3 milliards de francs suisses par an.

L’organisation faîtière offre à ses membres un grand nombre de services dans les domaines de la formation, de l’économie, de la représentation d’intérêts, du domaine social et juridique ainsi que dans les domaines administratifs et de la politique du personnel.

Swissmechanic
Felsenstrasse 6
8570 Weinfelden