Des abonnements
pour l'enrichissement
10 septembre 2021 | La Revue POLYTECHNIQUE | Moteurs

maxon investit dans les énergies renouvelables

À Obwalden, en Suisse, maxon a érigé un nouveau bâtiment de production à l’endroit exact où tout a commencé il y a 60 ans, pour 16 millions de francs suisses. Là où l’on fabriquait auparavant des grilles de rasoirs sont aujourd’hui produits des systèmes d’entraînement de précision destinés à des applications high-tech.

Un pan de l'histoire disparaît au siège principal du spécialiste des entraînements qu'est maxon, en ouvrant une nouvelle perspective sur l'avenir. Au cours des deux dernières années, la halle de production la plus ancienne de l'entreprise a été démolie jusqu'aux fondations et reconstruite, avec un étage supplémentaire ; elle se nomme désormais Technology Center IV (TC IV). C'est exactement ici que l'histoire de maxon a commencé, il y a 60 ans, avec la création de l'entreprise appelée à l'époque Interelectric AG. Il n'était encore absolument pas question de moteurs et d'entraînements, mais de grilles de rasoirs produites par procédé de galvanisation. L'emblématique bâtiment à shed a représenté pendant des décennies le campus de Sachseln, même si de nombreux autres bâtiments ont été construits entre temps.

maxon a investi 16 millions de francs suisses dans le nouveau Technology Center IV. Il est constitué d'une nouvelle halle de production de 2400 mètres carrés, les bureaux, entièrement rénovés et une nouvelle centrale énergétique. L'ancien chauffage au fioul a été remplacé par une pompe à chaleur à eau de nappes hautes performances. À l'instar des autres Technology Centers voisins, le toit du nouveau bâtiment est équipé d'une installation photovoltaïque capable de fournir 120 kW en puissance de crête. Avec les autres installations déjà existant sur le campus, le site de Sachseln est équipé d'un total de 670 kW.

Dès début octobre, les lignes de production existantes quitteront leur emplacement provisoire du Campus pour intégrer le TC IV. Elles produiront alors de nouveaux systèmes d'entraînements, destinés notamment au génie médical, à la robotique et à l'industrie automobile. Une ligne de montage est prévue dans ces nouveaux locaux, destinée à produire des moteurs spéciaux requis dans les amortisseurs hautement dynamiques que l'on trouve dans les voitures de sport luxueuses. « À Sachseln, nous disposons d'une infrastructure de premier ordre », déclare Daniel von Wyl, directeur du site. « Le nouveau bâtiment représente un véritable bond en avant en matière de durabilité et de respect de l'environnement. Entre temps, maxon produit ici environ le courant correspondant à la consommation de 100 maison individuelles. La nouvelle surface de production disponible dans le TC IV est la condition sine qua non à la réalisation de nouveaux produits et de nouveaux projets ».

Les travaux de construction en cours au siège principal se terminent avec l'achèvement du TC IV. Mais maxon investit également dans d'autres pays, notamment au Royaume Uni, où un nouveau bâtiment de production destiné à Parvalux sortira de terre dans les prochaines années. Parvalux est une entreprise appartenant au groupe maxon depuis 2018.

maxon international ag

Brünigstrasse 220
6072 Sachseln
Suisse

+41 (41) 662 43 81
www.maxongroup.com

Le bâtiment de production construit en 1961 (à gauche) au siège principal, en Suisse, fait place au nouveau Technology Center IV (image: maxon).

A propos de maxon
maxon développe et assemble des moteurs DC avec et sans balais. La gamme de produits comprend également des réducteurs, des codeurs, des commandes ainsi que des systèmes mécatroniques complets. Les entraînements maxon sont utilisés partout où le niveau d’exigence est extrêmement élevé: sur Mars par exemple, où des moteurs maxon propulsent les rovers de la NASA, ou bien dans des appareils chirurgicaux portables, des robots humanoïdes voire des installations industrielles de haute précision. Pour conserver sa position de leader sur ces marchés exigeants, l’entreprise investit une grande partie de son chiffre d’affaires dans la recherche et le développement. Le groupe maxon emploie quelque 3000 collaborateurs dans le monde entier, répartis sur neuf sites de production, et il est représenté par des sociétés de distribution dans plus de 30 pays.