Des abonnements
pour l'enrichissement
11 août 2020 | La Revue POLYTECHNIQUE | Non classifié(e)

Tornos relève des défis majeurs

 Les comptes semestriels pâtissent de la baisse de la demande dans l’industrie automobile et de la pandémie de coronavirus
 L’augmentation sensible des corrections de valeur sur les stocks de marchandises exerce une pression supplémentaire sur le résultat
 Poursuite systématique du plan d’austérité
 Jens Thing est nommé Chief Sales Officer et membre de la Direction générale

La crise du coronavirus a aussi frappé de plein fouet le groupe Tornos. Par moments au premier semestre 2020, son activité a été pratiquement paralysée dans le monde entier. La pandémie a éclaté alors que la demande de tours monobroches à poupée mobile et de machines multibroches avait déjà enregistré un net recul en raison de l’évolution structurelle dans l’industrie automobile. Cette situation a pesé sur les résultats financiers du groupe Tornos pour le premier semestre 2020.
Tornos avait réagi aux évolutions défavorables du marché dès le second semestre 2019, en adoptant différentes mesures comme des réductions de coûts drastiques et des suppressions d’emplois, qui concernaient essentiellement des collaborateurs temporaires. Le groupe Tornos a maintenu son plan d’austérité rigoureux au premier semestre 2020, ce qui lui a permis de limiter les pertes d’exploitation. Le résultat a toutefois été fortement affecté par les provisions de CHF 8,1 millions sur les stocks de marchandises, liés au stockage prolongé et à une consommation plus faible. Si les ventes reprennent à l’avenir et que le stock de marchandises s’allège, les provisions pourraient être réduites en conséquence, au profit du résultat.

Changements au sein de la Direction générale
Bruno Edelmann, CFO, et Bruno Allemand, Head of Sales & Marketing, ont tous deux décidé en juin 2020 de quitter le groupe Tornos pour se consacrer à de nouveaux défis. Le Conseil d’administration et la Direction générale remercient Bruno Edelmann et Bruno Allemand pour leur précieux engagement en faveur du groupe Tornos. Bruno Edelmann passera la main le 1er septembre 2020 à Luc Widmer, Head of Global Supply Chain Management en fonction, qui a déjà occupé le poste de CFO du groupe Tornos de 2012 à 2015. Bruno Allemand quittera ses fonctions au sein de Tornos fin 2020.

Jens Thing est nommé Chief Sales Officer et membre de la Direction générale
Le 10 août 2020, le Conseil d’administration du groupe Tornos a nommé Jens Thing au poste de Chief Sales Officer et au sein de la Direction générale. Ce Danois de 56 ans, très lié à la Suisse depuis 30 ans, est titulaire d’un MBA et dispose d’une solide expérience managériale internationale dans l’industrie des machines-outils acquise à différents postes d’encadrement, et notamment chez Mikron et GF AgieCharmilles. Depuis 2014, Jens Thing occupe le poste de Managing Director chez le leader mondial de la fabrication de machines standard, Haas Automation Europe, à Bruxelles. Il prendra ses nouvelles fonctions chez Tornos début 2021, avec pour objectif de poursuivre le développement de l’organisation de vente mondiale de Tornos et de la rendre encore plus efficace.

Évolution des principaux chiffres clés
Au total, le groupe Tornos a dégagé au premier semestre 2020 un chiffre d’affaires net de CHF 56,2 millions (premier semestre 2019: CHF 117,2 millions, -52,1%) et des entrées de commandes de CHF 42,8 millions (premier semestre 2019: CHF 76,9 millions, -44,3%). Le résultat opérationnel (EBIT2) pour le premier semestre 2020 atteint CHF -13,1 millions (premier semestre 2019: CHF 8,9 millions), tandis que le résultat net se chiffre à CHF -13,9 millions (premier semestre 2019: CHF 9,0 millions) et que le flux de trésorerie disponible2 s’établit à CHF -8,0 millions (premier semestre 2019: CHF -12,2 millions). Le groupe a préservé sa liquidité en permanence en dépit des difficultés.
Les différents segments de marché et types de machines ont tous subi l’onde de choc. En période de difficultés économiques, Tornos vend généralement davantage de machines produites en Asie, qui se situent dans les segments de prix moyen et inférieur. Souvent, les clients attendent en effet des jours meilleurs pour investir dans des machines du segment de prix supérieur, comme celles produites à Moutier. De fait, près de 60% des machines vendues par Tornos au premier semestre 2020 (en unités) sont issues des sites de production situés en Chine et à Taïwan.

Collaborateurs
L’effectif des collaborateurs du groupe a baissé, passant de 729 personnes fin 2019 à 636 fin juin 2020. L’essentiel de la réduction d’effectifs concernait les sites suisses de Moutier et de La Chaux-de-Fonds. La suppression d’emplois visait principalement des collaborateurs temporaires. Tornos a supprimé d’autres postes dans ses sites de production en Chine et à Taïwan, ainsi que dans ses sociétés de vente et de services. Tornos a introduit le chômage partiel sur différents sites en Suisse et à l’étranger. La suppression d’emplois a généré des économies de CHF 9,3 millions, tandis que l’introduction du chômage partiel a allégé les comptes semestriels de CHF 3,8 millions. De plus, le conseil d’administration a décidé de renoncer au dividende prévu initialement pour les actionnaires.

Les SwissDECO et SwissNano 7, toujours aussi demandées dans le secteur des techniques médicales et dentaires
Les tours monobroches à poupée mobile SwissDECO et SwissNano 7 produits en Suisse ont convaincu les clients des secteurs des techniques médicales et dentaires et de l’industrie électronique au premier semestre 2020. Dans l’ensemble, Tornos a toutefois dû composer avec une baisse significative des commandes dans tous les groupes de produits. La demande actuelle de machines multibroches est particulièrement faible en raison de la situation conjoncturelle.
Nouvelles solutions d’automatisation
À ce jour, 2000 machines Tornos ont déjà été équipées du logiciel de programmation et de communication convivial et évolutif TISIS. Au cours du premier semestre 2020, Tornos a poursuivi le développement des solutions d’automatisation et a réalisé différents compléments et mises à jour.
Centralisation terminée à Moutier, des nouveaux locaux en Chine
À Moutier, la centralisation de la production sur le site principal à la rue Industrielle est complètement terminée, au même titre que la modernisation du bâtiment administratif avec nouveau centre d’accueil et salles de conférences. Une partie de l’entrepôt de marchandises ainsi que la logistique correspondante sont désormais gérées par une entreprise tierce spécialisée, ce qui a contribué à la flexibilisation accrue du groupe Tornos. À Xi’an (Chine), la production dans les nouveaux locaux a bien démarré.

Perspectives
Les incertitudes actuelles rendent les prévisions extrêmement difficiles. Les défis actuels sont de taille. Tornos compte sur une lente reprise des marchés globaux en 2021. Globalement, le groupe ne s’attend pas encore à des évolutions majeures pour le second semestre 2020 et table sur un chiffre d’affaires net comparable à celui du premier semestre 2020. Par conséquent, les chiffres devraient rester négatifs au niveau de l’EBIT et du résultat net. Tornos reste toutefois confiant à moyen et à long terme. Le groupe sera prêt pour la relance à l’issue de la récession économique qui s’est fortement aggravée en raison de la crise du coronavirus, grâce à son portefeuille de produits en parfaite adéquation avec les besoins des clients et à ses prestations de services de nouveau améliorées.

 

De plus amples informations sont disponibles sur le site www.tornos.com.