Des abonnements
pour l'enrichissement
20 juillet 2020 | La Revue POLYTECHNIQUE | Informatique

Un logiciel lausannois pourrait bouleverser le cinéma

Georges Pop

Une jeune pousse lausannoise, basée à l’EPFL, annonce avoir mis au point un logiciel capable de pronostiquer le succès d’un film et d’anticiper ses profits. Le logiciel en question a été présenté lors de la 70e édition du Festival international du film de Berlin, qui s’est déroulé du 20 février au 1er mars derniers. Selon ses concepteurs, le système a retenu l’attention d’un grand nombre de producteurs.
Développé par la jeune pousse Largo Films, le logiciel LargoAI pourrait possiblement révolutionner le septième art en augurant, avant même sa réalisation, la réussite d’un film et le bénéfice financier que ses producteurs pourraient en tirer. Imaginé par des chercheurs du Laboratoire d’images et représentation visuelle (IVRL) de l’EPFL, ce logiciel serait même capable, selon ses inventeurs, de guider la production d’un film à toutes les étapes de sa création, du scénario au choix des acteurs, pour en assurer le succès.

Le logiciel LargoAI est capable, selon ses concepteurs, de guider la production d’un film à toutes les étapes de sa création, du scénario au choix des acteurs, pour en assurer le succès. (© Largo films)

Du script à la sortie en salle
L’équipe de la jeune entreprise explique, sur son site, que la technologie d’analyse mise au point par ses soins est « un puissant programme d’intelligence artificielle basé sur des données qui peuvent être introduites très tôt dans la vie d’un film. Il peut être mis en œuvre dès la phase de script et peut aider à améliorer le film à chaque étape de son développement, pendant le tournage, lors de la post-production et jusqu’à sa sortie en salle ».
Pour arriver à ce résultat, les concepteurs du logiciel précisent avoir méthodiquement passé au crible quelque 40’000 films projetés dans le monde entier, pour déchiffrer les secrets de leur succès ou de leur échec. Leur base de données héberge également le profil de 200’000 acteurs de toutes origines et nationalités.
Lors de la présentation de ce logiciel mis au point à Lausanne, Sami Arpa, cofondateur de Largo Film, a déclaré : « Grâce à notre base de données, nous sommes en mesure de désigner le meilleur acteur pour incarner un personnage ». De plus, selon lui, le système peut analyser chaque projet et déterminer les caractères de l’œuvre susceptibles de produire un revenu substantiel, pays par pays.

La jeune pousse lausannoise Largo Films a présenté son logiciel LargoAI lors de la 70e édition du Festival international du film de Berlin. (© berlin)

Un logiciel déjà éprouvé
L’entreprise se prévaut déjà d’une réussite. Elle affirme avoir anticipé avec une grande exactitude le revenu de 10,6 millions de dollars, en première semaine, de la comédie policière américano-britannique The Gentlemen, réalisée par le scénariste britannique Guy Ritchie. Le film est sorti en salle au début de cette année.
Forte de ce succès, jeune entreprise lausannoise a annoncé, au lendemain du Festival international du film de Berlin, une collaboration prometteuse avec le European Producers Club (EPC), une association qui regroupe une centaine de producteurs indépendants du Vieux Continent. Certains de ces producteurs se seraient d’ores et déjà déclarés partants pour évaluer les perspectives commerciales de leurs prochains films, en recourant au logiciel LargoAI.

Largo Films SA
1024 Ecublens
Tél. 078 908 75 02
sami.arpa@largofilms.ch